GROUPE D’ ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Date : Nous contacter

Durée

Le groupe d’analyse de pratiques est un espace pour accompagner et soutenir les professionnels en favorisant l’expression de chacun à partir de situations professionnelles complexes rencontrées.
Les échanges, facilités par une personne extérieure, permettent un travail d’explicitation des pratiques, d’élaboration partagée d’hypothèses et qui peuvent conduire à l’émergence de nouvelles pistes de travail.
Le groupe d’analyse de pratiques a pour objectif de redonner du sens à la pratique du métier, de faciliter les bonnes pratiques, de développer les compétences, de prévenir certains risques psychosociaux tels que l’épuisement professionnel

Cycle d’ateliers
de 2 heures

Formateurs

Benjamin DEGROOTE
Lise SENDRÉ
Catherine JEANDEL
Juliette FLAHAUT
Anne SÉCHET
Coralie HUMBERT

Objectifs Pédagogiques
A l’issue de la session, les stagiaires auront :

Approfondi l’analyse partagée des situations rencontrées au quotidien, en faisant des liens avec des apports conceptuels et méthodologiques .
Repéré leur cadre d’action, leurs champs d’intervention et les différentes articulations au sein de l’équipe.
Identifié leurs représentations, leurs croyances et leurs résonances personnelles ainsi que leur incidence sur la pratique.
Pris du recul et mené une réflexion quant à leurs propres modes de fonctionnement et leurs interventions.
Contextualisé toute intervention et renforcé leur sentiment d’appartenance à un groupe professionnel, à une institution, à un projet d’établissement.

Séance #1

Objectifs :

➜ Faire connaissance, afin de créer la relation notamment, avec l’intervenant, puis de présenter le déroulé et les objectifs du GAP.
➜ Analyser les interactions entre les participants et les parties prenantes (usagers, patients, résidents, stagiaires …)
➜ Analyser et observer la place et le rôle du professionnel que vous êtes
➜ Définir le cadre du Groupe d’analyse de pratiques professionnelles.

Séances #2 à #9

Analyses de situations professionnelles :

➜ Prendre un temps de reconnexion et d’échange sur l’actualité professionnelle des participants
➜ Exposé de la situation professionnelle par un des participants
➜ Échanges sur cette situation
➜ Analyse par le groupe et l’intervenant
➜ Proposition de pistes d’action et de travail

Séance #10

Objectifs :

➜ Resituer le travail réalisé durant le cycle de GAP
➜ Exprimer ressentis, difficultés, plaisirs, surprises, intérêts, acquis professionnels
➜ Acter sur la poursuite du GAP (si oui : définir les objectifs du prochain, si non: clôturer le cycle de GAP)

MODALITÉS

Nous proposons des formats courts de 2h à une fréquence récurrente allant de 4 à 8 semaines, sur un cycle de 10 ateliers..

Les séances se dérouleront en présentiel ou en visio (selon le contexte sanitaire) et dans une salle mise à disposition par votre organisation, soit dans les locaux d’IMAGINE UNE HISTOIRE..

Le nombre de participants est compris entre 3 et 12 personnes.

Ce format permet :
➜ De s’inscrire plus facilement dans le planning de chaque participant
➜ De sécuriser l’adhésion et de fédérer le groupe
➜ D’éviter un effet soufflet, avec des apports qui ne s’inscrivent pas dans les pratiques quotidiennes
➜ Un dispositif sur un long terme, doux et expressif, qui formera le groupe à un travail plus collectif et coopératif

Les stagiaires devront émarger en début de séance.

Une grille individuelle d’évaluation anonyme, complétée par les participants. L’intervenant rédige une synthèse qui sera validée par le groupe et transmis à la Direction de la structure.

Moyens pédagogiques et techniques

Plusieurs outils pourront être utilisés pour lancer l’expression


  • Nous pourrons utiliser du photolangage, du dessin, de la vidéo, des témoignages par exemple.

  • Le formateur pourra, au besoin, utiliser plusieurs techniques de consentement sur un point précis suivant l’orientation de l’échange.

Profil des stagiaires

Prérequis

La formation s’adresse aussi bien aux dirigeants (salariés ou non) qu’aux employés (cadre ou non cadre) exerçant des responsabilités transversales au sein d’une organisation.
Il est impératif, pour le bon déroulé des groupes, qu’aucun lien hiérarchique n’existe parmi les participants.

Aucun